aller directement au contenu

Notre engagement en faveur de la responsabilité sociale

Thème/domaine d’intérêt actuel
  • Mettre en œuvre les UNGP et les processus de l’OCDE sur nos sites de production
  • Appliquer la même approche aux fournisseurs clés
De l’ambition à l’action en 2021 :

Mettre en œuvre les UNGP et les principes directeurs de l’OCDE auprès d’au moins 25 % de nos principaux fournisseurs

  • 40 % de femmes dirigeantes

Pour atteindre nos objectifs à l’horizon 2030, il est important de mettre en place des processus et des systèmes afin de garantir le respect des principes internationaux en matière de développement durable. Laerdal s’est engagé à soutenir et à suivre les principes du Pacte Mondial des Nations unies https://www.unglobalcompact.org/library/2 relatifs aux droits de l’homme, au travail, à l’environnement et à la lutte contre la corruption. Cet engagement se reflète dans notre mode de fonctionnement et dans nos attentes vis-à-vis de nos fournisseurs et partenaires. Nous sommes devenus membres du Pacte mondial en 2015.

Laerdal est fortement attaché aux ODD, en particulier à l’ODD 3 Bonne santé et bien-être, et en 2019, nous nous sommes engagés à respecter les principes directeurs des Nations unies relatifs aux droits de l’homme (UNGP) et les principes directeurs de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) pour les entreprises multinationales. https://www.oecd-ilibrary.org/governance/oecd-guidelines-for-multinational-enterpris-es_9789264115415-en

En mettant l’accent sur les droits de l’homme, la réduction des dommages environnementaux et la lutte contre la corruption, nous sommes bien placés pour établir des partenariats avec des organisations internationales et pour réaliser d’autres ODD pertinents.

Mise en œuvre des UNPG et des principes directeurs de l’OCDE

Sur la base d’un cadre développé par GLOBAL CSR, consultants en commerce durable, nous avons élaboré une méthodologie pour mettre en œuvre les UNGP et les principes directeurs de l’OCDE, afin de garantir une conduite responsable de nos activités. Nous nous engageons à respecter les droits de l’homme, à minimiser notre impact négatif sur l’environnement et à lutter contre la corruption. Nous évaluons et corrigeons tout impact négatif potentiel en utilisant ce cadre. Et nous attendons de nos fournisseurs et de nos partenaires qu’ils fassent de même.

Cela nous oblige à :

  • éviter de susciter ou de contribuer à des impacts négatifs sur les droits de l’homme, l’environnement et la lutte contre la corruption par nos propres activités, et à traiter ces impacts lorsqu’ils se produisent ; et à
  • chercher à prévenir ou à atténuer les impacts négatifs sur les droits de l’homme, l’environnement et la lutte contre la corruption qui sont directement liés à nos activités, produits ou services par le biais de nos relations commerciales.

En outre, en accord et en partenariat avec un avocat externe spécialisé dans les droits de l’homme, nous avons élaboré des politiques et des processus adaptés à nos risques opérationnels et à notre présence mondiale. Cela comprend la mise en œuvre et le suivi :

  • d’un engagement en matière de politique de RSE ;
  • d’un processus de diligence raisonnable en matière de droits de l’homme ; et
  • la mise en place de mécanismes de réclamation pour permettre l’accès aux recours.

« Nous sommes fiers d’aider Laerdal à mettre en œuvre les UNPG et les principes directeurs de l’OCDE. Grâce à notre nouvel outil de diligence raisonnable (« Due Diligence ») basé sur le cloud, les évaluations d’impact régulières sont facilitées tant pour Laerdal que pour ses principaux fournisseurs.

En 2019, Laerdal, avec notre soutien, a développé ses capacités et réalisé la première évaluation d’impact au niveau opérationnel avec des représentants clés de Laerdal issus du siège social et des usines de Monterrey (Mexique) et de Suzhou (Chine). Notre outil permettra à la fois à leurs opérations internes et à leurs principaux fournisseurs de mener et de documenter des évaluations d’impact régulières - l’élément clé des UNGP. »


- Sune Skadegaard Thorsen
Avocat spécialisé dans les droits de l’homme, GLOBAL CSR
www.globalcsr.net

 

 

pic-4.png

Nos relations d’affaires

Laerdal collabore avec des partenaires réputés et soigneusement sélectionnés afin d’établir des relations d’affaires durables. Pour garantir un alignement continu, nous réalisons des évaluations régulières. Nous nous orientons vers un processus continu impliquant nos fournisseurs et partenaires afin de garantir que nous respectons tous les UNPG et d’évaluer tous les impacts sur les droits de l’homme, tout en renforçant la transparence et la confiance.

Nous attendons que nos partenaires et fournisseurs :

  • respectent les normes minimales convenues au niveau mondial en matière de conduite responsable des affaires, telles qu’elles sont mentionnées dans notre Politique de responsabilité sociale des entreprises et décrites dans notre Code de conduite pour les relations d’affaires ;
  • gèrent les risques d’impacts négatifs sur les droits de l’homme qu’ils suscitent ou auxquels ils peuvent contribuer ;
  • nous communiquent rapidement tout impact négatif grave que nos relations suscitent, auquel elles contribuent ou sont liées ; et
  • demandent la même chose à leurs relations d’affaires.

Il s’agit d’une nouvelle approche de la diligence raisonnable, où le partenariat et la transparence constituent des éléments clés. Nous partagerons nos risques et notre stratégie pour les atténuer et attendons de nos fournisseurs et partenaires qu’ils fassent de même. Ainsi, nous apprendrons les uns des autres et travaillerons ensemble pour garantir une conduite responsable des affaires. Nous pensons qu’une approche collaborative pour garantir une activité responsable est plus efficace qu’une approche axée sur le contrôle.

Diversité et inclusion

Outre la gestion des risques d’impacts négatifs sur le droit de ne pas être soumis à la discrimination, nous pensons que la diversité et l’inclusion, depuis les premiers échelons jusqu’aux postes de direction, nous aident à prendre de meilleures décisions. La promotion de la diversité nous permet de développer une conscience culturelle, une base de compétences plus large et de mieux comprendre nos clients à travers les cultures. Nous appliquons une politique de diversité et d’inclusion basée sur l’interdiction de toute forme de discrimination ou de harcèlement. https://laerdal.com/about-us/working-at-laerdal/diversity-and-inclusion/

Au cours des deux dernières années, nous avons augmenté nos effectifs pour atteindre plus de 1 500 collaborateurs permanents. Le pourcentage de collaboratrices a légèrement diminué en raison d’une moindre capacité à recruter des femmes pour nos activités logicielles en pleine croissance, mais nous avons augmenté le pourcentage de femmes chefs d’équipe pour atteindre 38 %. Aujourd’hui, 31 % des postes de direction sont occupés par des femmes.

pic-5.png

Autres informations du rapport sur la durabilité :

 Aider à sauver des vies

Nous sommes déterminés à atteindre notre objectif qui est de contribuer à sauver un million de vies supplémentaires et ce, de manière durable.

 Une vision assortie d’actions 

Sur la base de la mission et de la vision de l’entreprise, nous avons fixé des objectifs audacieux en matière de durabilité pour 2030, avec des actions claires, année après année, pour garantir leur réalisation. 

 Des mesures pour s’améliorer

Toutes les émissions directes et indirectes générées du fait de notre activité économique dans les trois catégories d’émission sont mesurées de manière éprouvée et méthodique. 

 

 Neutralité carbone

Parvenir à une réduction de 70 % des émissions de carbone d’ici 2030. Dans les domaines des installations, des transports et déplacements, et de la chaîne d’approvisionnement. 
Compenser toutes les émissions résiduelles.

 Solutions circulaires

Réduire, réutiliser, recycler. 
Intégrer la durabilité dans les nouveaux produits, solutions et modèles de vente. Nous aspirons à utiliser des matériaux issus de l’économie circulaire tout au long de la chaîne de valeur.